Chargement…

Pain-Noir

Deux mots tatoués sur des mains. Un village englouti. Une vie dans les bois. Des pierres retournées. Des montagnes à franchir. Et des chansons nées de tout cela.

Clermont-Ferrand / France
Projets (1)

Pain-Noir

C’est deux mots tatoués sur des mains. Un village englouti. Une vie dans les bois. Un continent nouveau. Des pierres retournées. Le point du jour. Une île où se cacher. Le pas des chevaux. Des photos pâlies. Des animaux étranges. Des montagnes à franchir. C’est aussi des chansons nées de tout cela. Et j’aimerais vraiment que vous puissiez les écouter…

3 503 €
Objectif : 3 000 €
Projet financé
134 microcultivateurs
117 %
Voir ce projet
Premier album disponible
Partager Tweet
Partager Tweet
MontsMonts
Partager Tweet

Pain-Noir

C’est deux mots tatoués sur des mains. Un village englouti. Une vie dans les bois. Un continent nouveau. Des pierres retournées. Le point du jour. Une île où se cacher. Le pas des chevaux. Des photos pâlies. Des animaux étranges. Des montagnes à franchir.  

C’est aussi des chansons nées de tout cela. Et j’aimerais vraiment que vous puissiez les écouter…

 

Si vous avez un peu suivi mes aventures précédentes sous l’alias St. Augustine, vous savez peut-être que j’attache beaucoup d’importance aux images. C’est pourquoi pour ce premier disque de Pain-Noir, j’ai décidé de privilégier la réalisation d’un bel objet, en l’occurrence un disque vinyle en quantité limitée. Ce format me semble permettre une plus grande liberté, un plus grand plaisir d’écoute et une plus grande cohérence entre les univers musicaux et graphiques. De plus Pain-Noir est un projet  vraiment très personnel et, égoïstement, je n’aimerais pas que ces chansons se retrouvent sur un CD dont le boitier plastique servirait  à terme à caler l’armoire de Grand-Maman…

 

Pour mener à bien ce projet, 3000€ sont nécessaires. Ils serviront à payer la fabrication d’un disque dont la qualité correspondra à vos attentes légitimes (si vous en avez !) mais aussi à financer toutes les choses passionnantes que cela implique (frais d’envois, droits de reproduction mécaniques SACEM) et évidemment à honorer les contreparties proposées dans les paniers (dessins encadrés, tee shirts).

 

Se lancer dans un nouveau projet musical est toujours un risque et je suis plus qu’heureux de le courir avec Microcultures et avec vous.

 

Merci.

 

FR/Pain-Noir

 

 

Partager Tweet