Chargement…

Jim Yamouridis

Impressionnante par sa voix et ses arrangements, la musique de Jim est à l'image de l'homme et mêle l'élégance ultime à la sobriété exemplaire. Une leçon de classe.

Melbourne / Australie
Projets (1)

The True Blue Skies

Get a piece of the blue skies

4 229 €
Objectif : 4 000 €
Projet financé
87 microcultivateurs
106 %
Voir ce projet

NOUVEL ALBUM DISPONIBLE

Retrouvez Jim Yamouridis dans notre boutique, par ici !
Partager Tweet
© Chanel© Chanel
Partager Tweet

The True Blue Skies par les Inrockuptibles

Après une carrière météorique aux antipodes (en compagnie de The Stream), l’Australo-Grec, désormais Auvergnat et architecte défroqué, poursuit une carrière discrète mais signifiante (PJ Harvey l’a chanté), avec un quatrième album enregistré avec le duo hexagonal emblématique d’une certaine marge vibratile, le guitariste Seb Martel et la contrebassiste Sarah Murcia. Dix chansons pour un disque tout en frôlements et feulements, glissandi de cymbales et arpèges de guitares balbutiantes, offrant autant d’écrins à une belle voix grave, matoise et séductrice.

Dans ces ballades de Jim, il module comme le fit Kevin Ayers (l’indolence sensuelle en moins), comme le fait Leonard Cohen (apuré de la dimension dramatique) et comme le fera Jean-Louis Murat à chacune de ses apparitions bougonnes. L’adaptation du Mireille de Dick Annegarn, ralentie et appliquée, fleure bon l’hommage affectueux. Tous les autres refrains nous entraînent sur les berges d’une americana – du col de la Croix- Morand aux Appalaches – dont les limites ne sont que planétaires.

Christian Larrède

Partager Tweet
The True Blue Skies

The True Blue Skies

3 titres en écoute
Partager Tweet
I Want to Ride
Partager Tweet
Play
Partager Tweet

Boutique Jim Yamouridis

The True Blue Skies (vinyle et CD), Travelling Blind (CD) et Into the Day (CD) 

Partager Tweet