Loading...

nénuphar is what we are


Lausanne/Friboug/Villaz-St-Pierre/Anywhere/Everywhere / Suisse
nénuphar is what we are ?!?nénuphar is what we are ?!?
Share Tweet
nénuphar is what we are (NIWWA)
Share Tweet
Play
Share Tweet
Share Tweet
"Et si je pêche une vieille boîte de thon toute rouillée,
je dirai que c'est dans tes rêves que je l'ai trouvée"
(Raymond Queneau)
Share Tweet
Play
Share Tweet

Biographie tragibordélique

Les Helvètes de NÉNUPHAR IS WHAT WE ARE fondent leur groupe en 2007, cherchant ainsi à rendre hommage à L’Écume des jours de Boris Vian, dont l’héroïne Chloé souffre d’une terrible affection : un nénuphar qui lui pousse dans la poitrine…

Ce n’est qu’en 2013 qu’ils décident de sortir leur premier album afin de donner corps aux époustouflantes tragédies qui crépitent dans leurs singulières chansonnettes.Le disque, intitulé comme par magie «nénuphar is what we are» et publié originellement sur le label BIG IN JAPAN HUGE IN LIECHTENSTEIN RECORDS, déborde de ritournelles toutes plus croquignolettes les unes que les autres.

Du point de vue – certes outrancier – de la nomenclature systémique, il s’agit très précisément de « tragibordelic pop songs ». NÉNUPHAR IS WHAT WE ARE s’inscrit en effet dans une mouvance inventée de toutes pièces qui soutient avec plus ou moins de circonspection qu’avoir un gros morceau de sandwich au thon coincé dans les dents au moment de rencontrer l’amour de sa vie n’a rien d’ahurissant.

En gros, quoi. Et c’est tout un programme ! D’autant plus que parallèlement à la préparation de leur deuxième album, les membres de NÉNUPHAR IS WHAT WE ARE se sont mis en tête de monter une équipe de curling. Objectif : participer aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 avec la section rythmique au balayage (et le pire, c’est que c’est sérieux !).

Page Facebook
Share Tweet
nénuphar ist wunderbar !nénuphar ist wunderbar !
Share Tweet
Play
Share Tweet
"Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter."
(Cioran, Syllogismes de l’amertume)
Share Tweet
Play
Share Tweet
"A peine arrivé dans ma Rolls bourré de choux-fleurs,
salué par les milliers de flashes des photographes,
j'ai pris la parole dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne."
(Salvador Dalí)
Share Tweet
Play
Share Tweet